Quelle est la meilleure mutuelle pour chien ?

Eh oui ce n’est pas une mauvaise idée de prendre une mutuelle pour votre chien ! Au vu des coûts que peuvent représenter les traitements vétérinaires et les médicaments pour soulager votre toutou ou garantir sa santé, à tout âge et moment de sa vie, cela pourrait même devenir une sage décision.

Les coûts pris en charge par une mutuelle peuvent concerner à la fois les frais dits préventifs (vaccins, vermifuge, etc..), mais aussi les consultations, diverses radios et médicaments qui peuvent parfois vous faire hésiter, tant les tarifs des vétérinaires peuvent être dissuasifs !

En fonction de la formule que vous avez choisie, la mutuelle santé de votre chien permettra de couvrir ces dépenses en vous remboursant une partie ou la totalité de la facture.

Le marché de la mutuelle pour chien est un secteur en plein boom. Et c’est vrai que l’on peut a un peu de mal à s’y repérer, vu les différences de couverture et les alinéas que les assurances ne peuvent s’empêcher de mettre en place.

Alors quels sont les pièges à éviter pour obtenir la meilleure mutuelle pour chien ? Suivez nos conseils.

La solution recommandée pour trouver la meilleure mutuelle chien est de comparer les différentes assurances chien qui existent sur le marché pour éviter les mauvaises surprises. Il existe un grand nombre de comparateurs de mutuelles pour chien sur internet  et ils vont  vous aider à y voir plus clair et à faire votre choix parmi les nombreuses offres existantes.

Sachez toutefois identifier et comparer les éléments clés d’une mutuelle pour chien, afin de pouvoir juger en toute connaissance de cause ce qui vous est proposé.

Voici les aspects les plus importants à comparer :

  • L’âge ou la race du chien : comparer le minimum et le maximum, si vous désirez assurer un chien de 3 mois ou de 10 ans, cette possibilité devra être offerte. Idem pour les races, car certaines races de chien peuvent être plus ou moins fragiles
  • Les délais de carence: ce délai que proposent les mutuelles  correspond à la période entre la souscription de l’assurance et sa prise en charge effective. Cela peut parfois aller du simple au double en fonction des établissements. Et de fait, un trop grand délai peut rendre la mutuelle pas vraiment rentable.
  • Les tarifs de franchise : là aussi ouvrez l’œil, car certaines franchises peuvent être tout simplement prohibitives.
  • La formule qui peut s’adapter le plus aux besoins de votre chien. En général, les mutuelles pour chien sont proposées selon trois formules : une formule de base, une formule intermédiaire et une formule haut de gamme dite tout confort.
  • Les garanties optionnelles : en général, on n’y fait pas très attention, mais regardez bien les options qui peuvent faire grimper la note
  • Les cotisations et les frais annexes : là aussi, vous pouvez avoir de moins bonnes surprises avec des frais d’ouverture de dossier notamment
  • Les taux et les délais de remboursements : ils sont aussi importants à regarder que l’estimation de votre restant à charge
  • Les exclusions : c’est souvent là que les pièges se cachent ! Car si ces exclusions concernent des actes dont votre animal a besoin, c’est que ce n’est pas la meilleure mutuelle pour votre chien
  • Les conditions de résiliation. La durée de validité d’un contrat est d’un an. Et cette période peut être prolongée par tacite reconduction. Si l’assureur souhaite rompre l’accord, il doit prévenir par écrit le propriétaire du chien entre 1 à 3 mois avant la date anniversaire du contrat pour la reconduction du contrat pour une nouvelle période d’un an. C’est la même chose si vous êtes celui qui veut mettre fin au contrat. Attention, les conditions de résiliation peuvent effectivement être pénalisantes si votre chien est très souvent malade.

Tous ces critères restent à maîtriser afin d’obtenir un contrat sur mesure. La meilleure mutuelle pour chien est la couverture qui s’adapte le plus possible à vos exigences, aux besoins santé de votre chien et à votre budget.

Mais attention, le seul critère ne doit pas être l’aspect financier, car vous devez trouver de bons professionnels avec qui vous allez pouvoir échanger et être bien conseillé, si besoin.  Quand votre animal de compagnie est malade ou souffrant, vous êtes affecté psychologiquement et serez moins en mesure de juger de ce genre de chose, alors autant anticiper.

Vous pouvez aussi demander conseil à votre vétérinaire, qui pourra aussi vous guider dans votre décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.